• Traité des cinq roues

     

    Au XVIe siècle, Miyamoto Musashi, samouraï invaincu après toute une vie de combats, maître ès armes et esprit de nombreux disciples, se retire dans une grotte quelques mois avant sa mort et rédige ce classique de la littérature universelle : Traité des Cinq Roues.

    Les cinq roues, que l’on rencontre souvent dans les pagodons des cimetières et jardins japonais, figurent les cinq éléments représentant la nature entière : Terre, Eau, Feu, Vent, Vide. A partir de cette vision de l’homme et du cosmos, le guerrier philosophe nous donne en un texte lumineux l’essence des arts martiaux et le secret d’une stratégie victorieuse qui transcende la violence.

    Une leçon à méditer et à pratiquer : l’esprit du geste, qui est recherché dans l’art de l’épée, peut s’appliquer à la vie quotidienne et devenir un art de vivre.

     

     

    Source : 4éme de couverture du livre.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :