•  

    " Chaque obstacle que nous devons surmonter dans notre vie peut être considérer comme une bataille. L'une des clés pour surmonter la faiblesse réside dans la compréhension de chaque combat. On se rend rarement compte que l'acteur le plus effrayant dans cette guerre, c'est nous-mêmes. "

    Sun Tzu

     

    http://www.tai-do.com/


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

    TAÏ-DO – La Voie du Corps

    Déplacement, esquive, bien-être. Une philosophie ouverte à tous qui dépasse le simple cadre du tatami. Le taï-do retourne aux origines des arts martiaux.

    La vie est un combat. Et c’est pour ce combat-là que le taï-do vous arme. Déçu par le tournant « compétition » pris par les arts martiaux, le professeur Robert Cassol a souhaité revenir aux fondamentaux. Pour rechercher non les trophées et les médailles mais l’équilibre. C’est en 1976 que ce Saint-Quentinois diplômé de judo, d’aïkido, de karaté et de jujitsu replonge l’art martial dans ses origines : sans vainqueur, sans perdant, sans catégories de poids… « Les gens travaillent pour eux-mêmes. Le taï-do (taï : corps et do : voie) est un peu comme une gamme d’outils qui servent à mieux appréhender des situations de conflits et à gagner en assurance. » Alors on y vient tel qu’on est : petit, gros, grand… Le fondateur compare le taï-do à l’écriture : « L’alphabet est le même pour tous, mais l’écriture de chacun est différente. » On l’écrit alors selon sa personnalité, sa morphologie. «  Les arts martiaux sont très codifiés. Or dans le taï-do, il y a une part de nous » par exemple « des femmes de 40-45 ans qui n’ont jamais fait de sport. Elles retrouvent la respiration, se lâchent… Ce qui importe, c’est qu’elles se sentent bien. »

    Source : JDA Métropole. n°599 – 4 mai 2011

     


    votre commentaire

  • votre commentaire