•  

    Le kime

     

    Le kime est le rassemblement de toutes les forces physiques et psychiques du corps sur un point. Le kime pénètre, tel le rayon d’un laser traversant ce qui lui fait obstacle. On dit qu’un maître de Kagoshima, voulant un jour monter l’efficacité du kime, suspendit un bambou à deux cercles de papier soutenus par deux lames. Pour peu qu’on effleurât le bambou, les lames tranchaient le papier et tout s’écroulait. Le maître prit un bokken (sabre de bois) et, après s’être longuement concentré, frappa en direction du bambou un coup sec qu’il arrêta à quelques millimètres. Sous l’énergie libérée, le bambou éclata.

     

    Le kime a un pouvoir de pénétration : alors que le coup s’arrête, le kime continue. Pour mettre en avant ce phénomène, à l’instar du maître de Kagoshima, certaines écoles s’entraînent à briser au bokken des pièces de bois sans même les toucher.

     

    Maître Aoki de l’école Shotokai de karaté-do, plaçant cinq coussins devant l’estomac d’un de ses élèves, le frappe un premier coup sans utiliser sa concentration et sa force psychique : l’élève ne ressent rien d’autre que la pression exercée. Puis, d’un second coup, le maître, après concentration, frappe à nouveau : l’élève sent alors une force lui traverser le ventre. Maître Aoki démontre aussi la puissance du kime en plaçant un élève derrière une porte et en lui faisant ressentir l’effet du kime à travers la porte.

     

     

    Source : Livre Ars Martiaux ou l’esprit des budo

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique