•  

    Jujutsu tradiationnel

    Méthode

     

    Pays de contraste, le Japon sait marier les traditions séculaires et la modernité.

    Au sein de notre association, il nous a semblé souhaitable d'allier "Enseignement Traditionnel du Budo", et "moyens modernes de communications".

    Ce site a donc pour but de vous faire découvrir notre club (Le Centre de JuJitsu Traditionnel de Meaux) et ses activités.

     Le Centre de JuJitsu Traditionnel de Meaux est un club où la pratique et l'enseignement du Budo Traditionnel retournent à leur objectif premier, celui de faire d'une discipline issue des champs de batailles, une voie d'évolution humaine. L'art enseigné est une discipline physique, technique, artistique et culturelle, qui implique également un travail interne. C'est un outil qui fait de la recherche du bien-être physique une opportunité de croissance spirituelle.

      Le Centre de JuJitsu Traditionnel, propose et développe en effet, la pratique d'une méthode de JuJitsu Traditionnel japonais à but non compétitif.

    Art de défense, le plus souvent sans armes, contre un adversaire armé ou non, la méthode de JuJitsu de "l'Académie Européenne de JuJitsu Traditionnel" de Maître Jacques Jean Quéro, amène un équilibre physique et mental, une règle de vie, et la compréhension des principes "Ju" (souplesse et coordination du corps et de l'esprit) et "Wa" (accord et paix).

     

    Ju-Jitsu

     En effet, le JuJitsu (l'art, la pratique de céder en souplesse) s'appelait parfois auparavant "Yawara" (gestion souple) ou "Wa-Jutsu" (art de l'accord souple).

    Ces méthodes, ainsi que l'idéogramme "Wa", sont, selon les historiens japonais, à l'origine de la création des deux principes "Aï" (harmonie, fusion) et "Ju" (céder en souplesse) qui donnèrent respectivement naissance au IX ème siècle à l'Aïki-Jutsu (l'origine de l'Aïkido) et au XVI ème siècle au JuJitsu (l'origine du Judo Kodokan).

    L'idéogramme "Wa" représente donc, selon les Maîtres de l'école de Judo Kodokan à Tokyo, le principe fondamental des arts martiaux au Japon, qui, exprimé en terme plus moderne, devint le principe "Ju".

      Les progressions techniques sont adaptées à l'âge et aux possibilités des pratiquants.

    Les Katas (suites de mouvement stylisés), le code d'honneur et de morale traditionnelle "Bushido", les coups frappés, les clés, les étranglements, les projections, le Katame Waza (combat au sol), mais aussi la pratique des armes (bâton court, bâton long, poignard et sabre) et des exercices respiratoires, les éducatifs de prise de conscience et d'extension de l'énergie potentiel du corps, sont là pour établir et confirmer les traditions des anciennes écoles ou "Ryu" (Takenouchi ryu, Sosuishi ryu, Tenshin-shin'yo ryu, Kito ryu, Hakko ryu, ...) dont la méthode de l'Académie Européenne de JuJitsu Traditionnel est issue.

     

     Le JuJitsu de l'Académie Européenne de JuJitsu Traditionnel est ...

    ·         un retour aux sources,

    ·         un exercice physique complet,

    ·         une culture mentale,

    ·         un entretien de la santé,

    ·         une défense efficace.

     Pour tout renseignement complémentaire sur l'Académie Européenne de JuJitsu Traditionnel de Maître Jacques Jean Quéro :

    Source : http://cjjt-meaux.pagesperso-orange.fr/methodeaejtcjjtm.html

     

    La Méthode Wa-Jutsu de Maître J.J. QUERO

    « Amitié et Prospérité Mutuelle »

    La Méthode "Wa-Jutsu" créée par moi-même le 25 décembre 1982 est basée sur mes études effectuées dans les Ecoles Traditionnelles Japonaises de Ju-Jutsu, d'Aiki-Jutsu ainsi que sur quelques spécialités armées appartenant au "Shin-Budo" (ensemble des arts martiaux Japonais pratiqués en tant que Voies éthiques - chemins de perfectionnement de l'homme en quête de lui-même). Toutes ces techniques choisies, classées, assemblées et jointes à un idéal devinrent celles de la Méthode "Wa-Jutsu".

          En choisissant le terme "Wa-Jutsu" pour dénommer ma méthode, j'ai voulu élever "Jutsu" ma progression technique, la pratique, avec l'idéogramme "Wa" qui le gouverne totalement et qui signifie accord, harmonie, paix.  

          NOS OBJECTIFS SONT TRES PRECIS :  

           Pour les enfants : C'est un entraînement physique où les exercices et les techniques sont sélectionnés pour développer les capacités physiologiques (cœur, poumons, muscles, souplesse articulaire…) et les capacités psychomotrices (maintient vertébral, coordination, équilibre, latéralité, organisation spatio-temporelle…). La recherche de l'efficacité est secondaire, la maîtrise du geste et de l'expression corporelle reste l'objectif principal. L'enfant réalisera ses exercices dans une atmosphère respectueuse mais détendue et ne sera jamais confronté à un adversaire. Le partenariat est de rigueur et développera chez lui un mental positif, équilibré, capable de s'adapter et de maîtriser le stress.  

           Pour les adolescents : Nos objectifs sont de leur fournir les moyens d'une pratique TRADITIONNELLE de qualité issue des programmes des Ecoles Japonaises d'Aiki-Jutsu, de Ju-Jutsu… Les adolescents peuvent se défouler dans une pratique intensive mais où le style et le respect du partenaire reste de rigueur !  

           Pour les adultes et les vétérans : Ils y trouveront un moyen d'exercer et d'entretenir d'une manière bienfaisante le corps et l'esprit dans la science de la défense et la contre-attaque et aussi, grâce à la pratique des "Katas" traditionnels, se passionner dans la recherche de l'harmonie de l'esprit du souffle et du corps. Cette recherche aboutit à la découverte de nos énergies que l'on nomme "KI" au Japon; Le "KI" constitue l'ensemble des énergies vitales de l'Etre humain qui circule dans son corps et qui le vivifient.

    Le "KI" appartient au domaine du sentir et non à celui du savoir, il existe chez tous les êtres humains à l'état latent, il suffit par une pratique régulière au "dojo" de le libérer grâce aux techniques spécifiques en relation avec la respiration ("Kokyu").  

          "WA" représente le concept fondamental de la civilisation Japonaise.  

          Il propose à tous les pratiquants du "Shin-Budo" (et des arts en général) la recherche d'un état d'harmonie entre les vibrations de leurs énergie (Ki) et celles de l'énergie universelle.  

          Rechercher le "Wa" doit être la première motivation pour le véritable pratiquant qui progresse sur la Voie. Entraîner le corps et cultiver l'esprit à travers la pratique régulière afin de comprendre et de maîtriser les principes "Ju" – (maximum d'efficacité de l'utilisation de l'esprit et du corps pour la perfection de soi-même et "Ai" (harmonie, coordination) pour vivre le principe fondamental "Wa" (accord et paix) doit rester le principal objectif d'un pratiquant de notre méthode.  

          L'idéogramme "Wa" représente donc une finalité à atteindre c'est-à-dire la perfection que bien entendu le pratiquant sincère ne peut espérer qu'en harmonisant  sa condition triadique (actes) – (émotions – sentiments) – (mental) avec les lois universelles.  

          Aujourd'hui il existe de nombreuses méthodes qui ont toutes leurs valeurs, chacune ayant opté pour une orientation spécifique : Compétition sportive, self-défense... Notre méthode se positionne clairement dans l'optique d'une pratique évolutive, transformant progressivement "l'Homme guerrier" en "Homme sage" épanouis et rayonnant sur son entourage et transformant l'"art de guerre" en "ART de VIVRE".  

          C'est pourquoi la Méthode "Wa-Jutsu" est à but non compétitif, que son aspect Self-défense reste secondaire et que la principale différence avec les divers "Sports de Combat" pratiqué actuellement en Occident peut être résumée par l'élévation d'une simple technique à un "Principe de Vie".  

          En résumé, le pratiquant au fur et à mesure de l'étude des techniques (armées ou non) qui compose la méthode "Wa-Jutsu" développe ses énergies vitales (le ki), tout en obtenant la maîtrise des gestes, le contrôle de ses déplacements et progressivement un nouvel état d'esprit.  

          La méthode Wa-Jutsu vue sous cet angle représente une voie éducative de la non-violence, de l'accord, de l'harmonie et de la paix.

    Cette devise s'explique de la façon suivante : "le principe du maximum d'efficacité" lorsqu'il est appliqué à l'élévation ou à la perfection de l'esprit et du corps dans la science de la défense et de la contre-attaque au "dojo", demande en premier ordre et harmonie entre tous les membres d'une collectivité et ceci peut être atteint par l'entraide et les concessions mutuelles menant à la prospérité et aux bienfaits mutuels. Le but final est donc d'imprégner dans l'âme de l'Etre Humain un esprit de respect pour les principe du maximum d'efficacité de l'utilisation de l'esprit et du corps, d'entraide et de prospérité mutuelle, le menant ainsi à les pratiquer. La Méthode "Wa-Jutsu" comprend donc un principe de vie sociale, nationale et internationale. Ce principe est expliqué par les mots "prospérité mutuelle".

    Source : http://www.aejt-jjquero.com/wa_jutsu.htm

     


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique